Edit Content

Nous contacter

Échangez avec nous

Siège de Metz

105 Avenue André Malraux 57000 - Metz

Mais aussi

Nancy, Reims, Strasbourg, Épinal et Luxembourg

Email

contact@csconseil57.fr

Téléphone

03 87 18 99 60

Horaires

Lundi au vendredi 8h30 – 18h30 Samedi 10h00- 12h

Exemples d'Accompagnement

SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE – DÉMARCHES ADMINISTRATIVES

Situation

Un salarié est orienté par la Directrice des Ressources Humaines. Sa femme est atteinte d’un cancer et cela impacte fortement sa vie personnelle et professionnelle.

Le couple a 3 enfants, un crédit maison, deux crédits voitures…

Monsieur est cadre au sein de l’entreprise et a beaucoup de responsabilités.

Il sent que son état psychologique se dégrade et ne souhaite pas ‘craquer’ : ni à la maison, ni devant les collègues et les clients…

Accompagnement

Nous mettons en place un suivi social et psychologique après demande et accord de la DRH.

  • Compte tenu de la situation, nous avons planifié un rdv avec une de nos assistantes sous 48h.

Elle a évalué sa situation et ses droits en matière de dispositifs pour épauler sa situation et aussi trouver des solutions d’aide et d’écoute pour ses enfants.

Elle met aussi en place des aides et un accompagnement pour sa femme (écoute, soutien).

  • Monsieur a obtenu un rdv avec une psychologue de notre équipe, et cela, sur son lieu de travail, en moins de 48h.

Il a pu évoquer avec elle sa situation, son ressenti et apprendre à gérer au mieux cet épisode douloureux.

En réagissant rapidement pour écouter, accompagner et conseiller Monsieur et sa famille, nous anticipons et évitons des situations plus complexes.

Cela favorise l’équilibre vie privée/ vie professionnelle.

Monsieur se sent soutenu par son employeur, qui l’aide à trouver des outils pour surmonter cette épreuve.

SANTÉ HANDICAP

Situation

Un salarié est orienté par le médecin du service de santé au travail au service social. Monsieur est en arrêt maladie et il faut constituer le dossier demande de la Reconnaissance de la Qualité Travailleur Handicapé auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

Accompagnement
  • Compte tenu de l’évolution de la problématique santé, le salarié ne peut plus reprendre son poste initial. Il fait également partie des personnes dites à risque face à la pandémie. Nous travaillons donc sur l’axe du maintien dans l’emploi et de la recherche de reclassement. En effet, nous avons réalisé plusieurs réunions avec le médecin qui est en lien avec le CRH afin de trouver un reclassement au sein de l’entreprise.
  • Une solution de reclassement a été trouvée et proposée au salarié. Il accepte de travailler à son domicile, en télétravail. Nous nous rendons au domicile du salarié avec l’ergonome de Cap Emploi, afin de réaliser l’étude de poste. Cette étude de poste doit être validée par le médecin du SST. Nous coordonnons la mise en place du matériel adapté en lien avec le salarié et l’entreprise spécialisée en ergonomie. Nous finalisons le dossier des différentes aides financières avec
  • Cap Emploi et nos correspondants pour le règlement de la facture.
  • Nous avons également accompagné le salarié sur un problème administratif et budgétaire avec la CPAM et la prévoyance d’entreprise.

BUDGET – LOGEMENT

Situation

Monsieur est marié et il a trois enfants. Il est suivi par le service social sur l’axe du budget. Au cours de cet accompagnement, son épouse décide de demander le divorce. Le Juge aux Affaires familiales statue par ordonnance provisoire et décide que Monsieur doit quitter le domicile familial dans deux mois. En attendant cette période des deux mois, il y a des conflits récurrents dans le couple qui amènent Monsieur à dormir dans son véhicule.

Accompagnement
  • Nous devons donc trouver une solution en urgence et coordonner plusieurs acteurs sans négliger l’aspect psychologique.
  • Nous avons contacté en urgence Action Logement afin que Monsieur puisse être hébergé à l’hôtel. Nous poursuivons l’accompagnement en lien avec les bailleurs sociaux afin de trouver un appartement.  Il est à noter que son dossier doit obligatoirement passer en commission auprès d’un bailleur. Cette commission se réunit une fois par mois.  Il a obtenu un appartement le mois suivant.
  • Nous avons réalisé de nombreux entretiens d’écoute et de soutien avec le salarié car Monsieur est déstabilisé face à sa situation.  Nous l’avons informé qu’il pouvait obtenir un soutien psychologique.
  • Dans l’accompagnement de cette situation, nous avons réalisé une étude budgétaire. Nous avons expliqué la signification de l’ordonnance provisoire et ses conséquences. Nous avons respecté toutes les décisions de la personne car il est important qu’elle soit acteur de sa situation.

Vous souhaitez améliorer le bien être et la qualité de vie au travail de vos équipes ?